• Traditionnel / numérique

    Note : cet article relate mes recherches personnelles en technique, mais je ne suis ni une référence ni une professionnelle. Je ferai peut-être des erreurs dans les termes, je raconterai peut-être de grosse bêtises. C'est un récit subjectif de mes expérimentations, à prendre ou à laisser. Pas un cour, pas un tutoriel, même pas spécialement à visée d'aider des gens. Mais si vous souhaitez après coup des éclaircissements je suis ouverte aux discussions.

    En dessin, j'aime bien varier les techniques : encre et aquarelle peuvent donner une touche inimitable, tandis que le système de calques du numérique est drôlement pratique pour une mise en couleur efficace...

    En bref : depuis un certains temps, je cherche une technique pour faire mon tracé (cernes) sur papier, le scanner, et réaliser la mise en couleur sur ordinateur. Il m'a fallu pas mal de tâtonnement sur mon logiciel pour trouver les commandes adéquates, mais je pense tenir le bon bout. Donc, plusieurs essais ces derniers temps.

    D'abord, un dessin au feutre. J'ai utilisé des mines d'épaisseurs différentes, et à la fin le noir n'était pas parfait, un peu plus clair que ce que j'aurais obtenu avec une plus et de l'encre (c'est pas forcément flagrant, mais en texture c'est très différent). Une fois numérisé, je fais ma correction des niveaux pour obtenir des blancs bien blancs et des traits les plus sombres possibles sans perdre en qualité d'image. Le but étant ensuite de transformer tout les blancs en vide pour colorier dessous. Ici, les traits restent légèrement gris et je garde un peu la texture du papier à certains endroits. Intéressant, si ça peut être maitrisé.

    Bref : je fais mes couleurs, et j'obtiens ça :

    (Oui, c'est encore Odin. Sur son cheval Sleipnir, avec ses corbeaux Hugin et Munin, sa lance Gungnir et son anneau Draupnir, et en fond le Bifröst)

    Par curiosité, j'utilise les même couleur sur mon papier avec mes aquarelles. Le résultats n'est pas trop mal, mais avant même d'être scanné le dessin reste plus terne que ce que je peux obtenir sur mon ordinateur. Et plus hasardeux (quoi, pas de ctrl-z sur mon papier ? je fais commeeeent ?).

    Au delà du résultat final, je suis surtout contente d'approcher d'une technique efficace pour pallier tâtonnement sur papier et colo numérique.

    Je teste ensuite avec de l'encre de chine, de la vraie, de la qui tâche bien si tu fais pas gaffe. Effectivement, mes noirs sont bien noir et j'arrive à perdre totalement la texture du papier après numérisation. Je fais mes couleurs, idem que la veille. (mais pas de test aquarelle pour cette fois)

    (Pour les petits curieux, c'est l'affrontement entre Gwen Sableblanc et Drakius Sombreval lors de la bataille de Tertrefort, qui avait déjà fait l'objet d'un dessin il y a longtemps dans cet article. Je me suis volontairement servit des couleurs clichées en opposition des deux antagonistes, mais après application des ombres, c'est moins flagrant qu'escompté.)

    Notons que les deux dessins ont été réalisés au même format (A4). Le rendu des traits est différent, mais intéressant dans les deux cas. A creuser !

    Et comme d'habitude, vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Juillet à 22:03

    Critique : je pense que le deuxième dessin n’est pas assez dynamique, c’est un COMBAT mais les perso sont assis tranquilos sur un cheval. Des poses un peu plus dramatiques, peut être ?

    2
    Vendredi 5 Juillet à 22:06

    En tout cas tu aimes bien la mythologie nordique. 

    3
    Samedi 6 Juillet à 10:08

    C'est vrai. J'ai plutôt galéré sur leur pose, car je voulais quelque chose d'assez symétrique, d'harmonieux pour la composition, et qui permette de les avoir dans un plan le plus serré possible. Et effectivement, on perd en réalisme. Notamment dans la position des épées : j'ai dû mal à imaginer comment des combattants essayant de tuer l'autre pourraient se retrouver dans cette position. Et puis, j'avoue, le fait qu'ils doivent être à cheval ne m'a pas vraiment arrangé. Dessiner les chevaux, c'est déjà galère, mais dessiner des chevaux de guerre de trois-quart face avec des épées qui sifflent au dessus des oreilles... un peu foireux. J'ai même pensé à les faire à pied, mais... soucis historique réclame. Et pour Fidaè, je me devais au moins d'essayer. ^^'

    En tout cas, merci pour la critique. C'est vrai que je devrais plus accentuer les poses et les expression de mes persos, en règle général. Je le garde dans un coin de tête.

    PS. Ouiiiii ! J'aime la culture scandinave, leurs musiques, leur histoire, leur religion... Je ne découvre tout ça que depuis peu, mais j'adore.

    4
    Samedi 6 Juillet à 14:44
    C'est beauu *o*
    5
    Samedi 6 Juillet à 15:31

    Quand il s’agit de combat (donc truc mouvementé, chaotique, certainement pas comme dans ces jeux où les ennemis attendent patiemment qu’on les attaque et qui nous attaquent en pétant), on a pas besoin de composition stable et symétrique. Ensuite, pour les cheveux, tu aurais pu les mettre  face à face, de profil par rapport à la toile, et avec moins de détails sur les humains pour vraiment mettre en valeur l’action. 

    6
    Samedi 6 Juillet à 15:38

    Oui mais non, ce n'est pas l'effet que je voulais donner. Ici, je ne voulais pas forcément quelque chose de très réaliste, mais plutôt de... symbolique. Et avec des chevaux de profil, ça aurait fait un peu "tapisserie de bayeux"... sympa, mais pas ce que je voulais. ^^

    7
    Samedi 6 Juillet à 15:41

    Tu voulais donc opposition cliché ombre et lumière ! Bah, c’est faisable avec les chevaux de profil, tu les mets en diagonale et de face avec les lances des cavaliers qui se pointent. Je vois pas si tu vois XD

    8
    Samedi 6 Juillet à 15:50

    Un peu l'idée. En tout cas, opposer leurs couleurs. Par contre "de profil", "en diagonale" ou "de face" ? J'ai du mal à visualiser, là...

    (Et pour être fidèle au RP, Gwenn et Drakius n'avaient pas de lance... Question de choix.)

    9
    Samedi 6 Juillet à 16:01

    Un autre truc possible : accentuation des ombres de de la lumière et des contrastes, car là, Gwen est un peu sombre.

    10
    Samedi 6 Juillet à 16:29

    J'avais peur au contraire d'avoir trop mis de contrastes... Sur le métal tu penses ?

    11
    Samedi 6 Juillet à 16:37

    Oui. Si le blanc est trop blanc, le jaune, ou des pastels en général marchent. (Bon, le pastel fait plus angélique-mignon-câlin que bon héros héroïque chevalier mais tu vois ce que je veux dire, jaune et bleu pastel seulement devraient le faire)

    12
    Samedi 6 Juillet à 17:15

    Pour les tons du cheval et de reflets, j'étais plutôt sur du blanc/bleuté. Pour rester dans une gamme de couleurs en opposition. C'est mes ombres, que j'aurais peut-être dû plus accentuer ?

    13
    Samedi 6 Juillet à 18:42

    Bon, je pense avoir trouvé le truc principal : le fond. Le fond est sombre, ce qui assombrit le blanc à la place de le mettre en valeur et rend plus sombre le noir. Truc : tu fais un fond bicolore.

     

    14
    Samedi 6 Juillet à 19:33

    L'équivalent avec un fond clair :

    http://ekladata.com/p6jx0A2KTntOpCAazXw2n5WdRqo.jpg

    Tu préfères ?

    15
    Samedi 6 Juillet à 20:18

    Oui.

     

    Lorsque je regarde là, je remarque que tu aurais pu faire en sorte que l’armure de Sableblanc soit plus claire et enlever la fourrure noire.

    16
    Samedi 6 Juillet à 22:34

    Fourrure noire ? Je pense que tu parles des cheveux de Gwen. XD

    Ok : travailler la texture des cheveux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :