• Le Trône de Fer : planche 3

     C'est les vacances, il fait chaud beau, j'en ai fini avec le bac (normalement), et j'ai reçut du nouveau matériel pour l'aquarelle... toutes les conditions sont réunies pour ENFIN terminer cette planche entamée il y a déjà trop longtemps. Surtout qu'il ne restait que les personnages à mettre en couleur. Juste. La. Couleur. Mais j'en avais marre de l'encre, et j'en ais d'ailleurs toujours marre, si bien que malgré les décors... à l'encre, j'ai peint mes personnages à l'aquarelle. Bref, techniquement l'inverse aurait été plus logique, mais place à l'histoire :

    Ce sera probablement assurément la dernière planche de cette histoire (qui n'aura décidément pas fait long feu), mais pour ceux qui voudrait absolument satisfaire ce suspense iiiiiinsoutenable, vous retrouverez exactement la même histoire sous forme de RP romancé ici même.

    <- planche précédente


  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Juin à 13:28

    Tu as fini avec le bac.

    Et fini avec l’école. L’école, c’est forcer des enfants dans une salle de classe non aérée pour écouter un prof hurler sur notre comportement à la place d’enseigner. C’est le comportement du prof qu’il faut punir, pas celui des pauvres enfants martyrisés !

    Peu importe. Joli dessin. 

    2
    Vendredi 28 Juin à 16:26

    Les profs, les profs, toujours les profs... Je pense qu'en proportions, on a encore plus de profs victimes du système que d'élèves. Et pourtant... les élèves mal dans leur peau à cause d'un système mal adapté, c'est pas ce qui manque, je te l'accorde.

    Après, on peut aussi voir les côté positifs : la transmission du savoir, la progression sur les techniques d'apprentissages... il y a du mieux sur la dernière décennie. Même si ce n'est pas encore parfait. C'est jamais parfait.

    (Et pis, j'en ais pas vraiment fini avec l'école. Je pars en BTS, donc ce sera dans un lycée. ^^')

    Et merci quand même.

    3
    Vendredi 28 Juin à 19:53

    (Je ne vois pas ce que tu veux dire par BTS. À pars le groupe Kpop, je connais pas.)

    4
    Vendredi 28 Juin à 23:24

    Brevet de Technicien Supérieur. Je crois. Le langage des études supérieur est... très... hermétique. Et en général, même quand on traduit les sigles, ça reste assez abstrait. Ou pompeux. Voire les deux à la fois.

    (Y'a vraiment un groupe de Kpop qui s'appelle BTS ?)

    5
    Samedi 29 Juin à 09:46

    (Tu connais pas ? Bon, je suis pas fan de Kpop mais quand on se ballade beaucoup sur Ekla et surtout d’autres endroits)

    6
    Samedi 29 Juin à 11:27

    J'ai des copains qui aiment ça, mais moi je n'écoute pas... alors je ne connais aucun groupe. Logique.

    7
    Samedi 29 Juin à 11:54

    (Quand on va beaucoup sur le net... on connaît beaucoup de choses)

    Donc, retournons à notre trou noir. Ok, donc la personne a d’abord créé un premier trou noir à l’aide de roche. Le premier trou noir s’évapore rapidement. Intriguée, la personne répète l’expérience et crée un trou noir de masse plus grande. Il tombe dans celui ci, mais le trou noir prend quelques secondes à s’évaporer.

    J’ai trouvé une calculatrice à temps de s’évaporer d’un trou noir. https://www.wolframalpha.com/widgets/view.jsp?id=981938ef5f8c415b1457ca60bb853813

    8
    Samedi 29 Juin à 17:00

    Attendattend... Déjà, pour prendre une chose à la fois : (j'ai bien suivit ton lien, mais n'arrive pas à obtenir la moindre valeur) le temps étant une gradeur influencée par les masses à proximité (comme la gravitation), ce temps est déjà celui mesuré de l'extérieur du trou noir ? A quelle distance ? Apparemment, le temps dans un trou noir est une donné illimité, donc impossible d'en ressortir que tu sois faite de matière ou même de simple information. Déjà un trou noir à l'échelle quantique doit avoir une énergie considérable, alors au point de tomber dedans... ???!

    9
    Dimanche 30 Juin à 17:12

    On s’est mal compris, la personne tombée dedans n’est pas ressortie, le trou noir est parti, oui.

    Donc j’ai fait des recherches sur ce qui se passe quand un trou noir s’évapore. Plus précisément, l’information. On ne sait pas encore ce qui se passe à l’information, elle est peut être renfermée dans un univers parallèle, ou just détruite (ce qui crée des paradoxes). La personne tombée dedans est peut être recrée dans un univers parallèle avant que son trou noir artificiel s’évapore, ou n’existe plus.

    10
    Dimanche 30 Juin à 20:11

    Ha... En gros, la personne qui l'aurait fait a disparu. Bon. -_-'

    Il reste le fait que pour tomber dans un trou noir, ça signifie que le trou noir en question est déjà de bonne taille, et qu'il se compose déjà d'une masse assez hallucinante (et entre autre qu'il nécessite une énergie encore plus hallucinante pour le créer).

    Après, comme tu dis, il reste encore beaucoup d'inconnus, d'hypothèses, de points obscurs concernant les trous noirs (sans mauvais jeu de mots). Si on veut jouer avec, non seulement on a le droit mais on est bien obligés de prendre des libertés. Ce qui ne signifie pas qu'on pourrait les prendre à la légère.

    11
    Dimanche 30 Juin à 20:26

    Donc, que suggères tu ?

    Donc je vais aller refaire des calculs avec wolframalpha et je vais voir si c’est tout vraisemblable. Sinon, je sais plus.

    12
    Dimanche 30 Juin à 20:39

    Donc, les résultats.

    Un trou noir suffisamment stable pour que la personne tombe dedans s’évaporerait en beaucoup trop de temps, et si on dit que le trou noir est resté là, les effets sont assez... euh... on va dire que le trou noir va supprimer le rpg entier.

    Tu proposes quoi, alors ?

    13
    Jeudi 4 Juillet à 21:08

    Houlà... Je pensais avoir répondu, mais j'ai eu des problèmes de connexion, d'électricité, c'est encore compliqué... Bref, j'ai perdu la réponse que j'avais écrite.

    Du coup je ne sais plus exactement ce que j'avais dis ou non, mais en gros je te demandais quel genre de personnage tu visais pour voir comment on pourrait caler ça sans que ça soit trop délirant.

    14
    Jeudi 4 Juillet à 23:06

    Donc, j’avais ce perso en lien avec un mec qui fait des expériences et qui ‘tombe’ dans l’une d’entre elles car elle a arpenté un nouveau champs inconnu. Pour être honnête, j’étais assez charmée par un pouvoir que j’ai vu quelque part, celui de manipuler les trous noirs. Sauf que le magnétisme est un truc qui permet de créer le trou noir mais pas le manipuler.

    Parmi les autres magies, je vois pas quoi créerai un truc similaire...

    15
    Samedi 6 Juillet à 10:00

    Enfin, c'est quelle caractéristique des trous noirs qui t’intéresse particulièrement ici ?

    16
    Samedi 6 Juillet à 15:35

    C’est plus l’inconnu et le mystère qui entoure les trous noirs. 

    Par ailleurs, j’ai une idée de scénario alternatif, mais qui est assez éloignée de celui de base mais plus ‘réaliste’. C’est un peu bwof et plat à mon avis mais c’est plus faisable et plus approprié pour les gens de ton goût. Bon, les trucs que je fais sont jamais de ton goût.

    17
    Samedi 6 Juillet à 15:47

    Hey, le problème n'est pas d'être à mon goût ou non (les RPG seraient bien pauvre sinon), mais de rester dans quelque chose d'assez réaliste qui colle avec le contexte. Je ne suis pas là pour juger du style d'un personnage, plutôt de son intégration possible à un univers. (sinon, 'fallait pas me dire que vous aimiez les trucs encadrés et crédibles dans l'article à ce sujet !)

    Pour en revenir à tes trous noirs : tu n'es pas obligée d'entrer dans l'échelle macroscopique si c'est surtout la découverte et le mystère qui t'intéresse ! Et ça permet de résoudre le problème de l'énergie nécessaire (vu que, rappelons-nous, les roches en questions n'ont toujours pas été découvertes) et de l'influence phénoménale des trous noirs sur toutes les forces à proximité.

    Donne toujours ? Après, je n'ai pas eut les détails de ton scénario de base, donc c'est difficile de juger.

    18
    Samedi 6 Juillet à 16:08

    Donc, pour tout expliquer : le trou noir a été ma première inspiration en apprenant que le magnétisme est la manipulation de la gravité. J’ai pensé à ce pouvoir très foufou que j’ai déjà mentionné. Ma deuxième inspiration était une histoire d’une fille réduite à un autre état et emprisonnée dans une autre dimension à la suite d’une expérience (bon, ce truc est pas vraiment vraisemblable non plus car déjà dans l’univers il y a une énergie non existante qui agit sur pas mal de leur physique). Donc mon personnage serait quelqu’un ayant vu la personne tomber dans le trou noir qui veut retrouver cette personne et comprendre le trou noir.

    Le problème principal est la stabilité des trous noirs, j’ai calculé que si le trou noir était assez stable, il ne pourrait pas s’évaporer après que la personne tombe dedans et laisser Ethanor indemne.

    19
    Samedi 6 Juillet à 17:09

    Ch'est un peu le soucis des trous noirs, par définition...

    Après, comme tu dis, on est dans un univers où les lois de la physique peuvent être tronquées. Mais ce n'est jamais gratuit. Et le trou noir, c'est un peu... LE truc qui a une énergie de malade (E=MC2). Donc soit on passe à une échelle inférieure, pour en plus éviter de faire disparaître accidentellement tout Ethanor, soit on trouve une alternative différente du trou noir mais pour conserver la "chute dans un autre espace" et la "curiosité scientifique".

    Ou alors...

    ... Ou alors... Ouais, non, je pars trop loin. On aurait pu carrément inventer un contexte parallèle dans un futur qui permettrait ton histoire. En temps normal j'adorerais m'investir là-dedans. M'enfin, là je pars bientôt pour une longue période, où je ne pourrais plus du tout me connecter pour l'entretenir. A mon retour, pourquoi pas... Enfin, je ne sais pas ce que tu en penses ?

    20
    Samedi 6 Juillet à 20:18

    Ouais ! Donc bonne vacances !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :