• Le choucas des tours

    Shhhhhut. C'était obligé. Avant de commencer, un petit détail :

    Ceci n'est pas un choucas. Désolé. --->  (en fait c'est un grand corbeau)

    Bien. Maintenant que les choses sont au clair, nous pouvons commencer. Carte d'identité s'il vous plait !

     

     

     

    Western Jackdaw (Corvus monedula), also known as the Eurasian jackdaw - Choucas des tours, Eurasie, introduit en Amérique du Nord

    Nom commun : Choucas des tours

    Nom scientifique : Corvus Monedula

    Famille : Corvidés

    Taille : 30-34 cm

    Envergure : 64-73 cm

    Longévité : Jusqu'à 15 ans

    Alimentation : Omnivore

    Caractéristiques : Gris sombre avec les côté du cou et la nuque plus pâle. Œil clair. Bec plus mince que chez les corneilles et corbeaux, et des ailes en proportion un peu plus longues et étroites.

    Comportement : Vit aussi bien à proximité de l'homme que dans les parcs, les bois, les falaises... Grégaire (=vie en communauté). Couples unis pour la vie, souvent réunis. Vole souvent en groupes assez denses pour chercher de la nourriture.

    Cris : Bruyant. Cris d'alarme et de contact tranchants, rêches (kyak ! kyaar... thèrh !) ; pour des bavardages plus calmes quand ils sont perchés.

    Particularité : Un oiseau magnifique, très intelligent avec une excellente capacité d'adaptation... Trop souvent confondu avec la corneille, voire le corbeau, on peut le reconnaître facilement de loin à son allureun peu plus "massive" sur l'avant et son bec plus fin. De près, avec sa calotte sombre sur la tête et ses magnifiques yeux gris clairs voir bleus.

     

     

     

     

    Corvus monedula Linnaeus, 1758 - Choucas des tours - Présentation 

    source informations : Le guide ornitho (éditions delachaux)

    source images : Pinterest

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 30 Septembre 2018 à 11:40

    no tu peux mettre plus d'infos ? Un gros pavé ne m'ennuyerait pas, bien au contraire.

    2
    Dimanche 30 Septembre 2018 à 12:48

    Je pourrais ajouter quelques infos comme la nidification, mais comme expliqué précédemment dans l'intro de la rubrique, le but n'est pas de faire une thèse en éthologie. Si ça t'intéresse, je pense que tu trouveras ton bonheur sur la page Wikipédia de l'oiseau.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 30 Septembre 2018 à 13:30

    d'Accord d'accord. 

    C'est très bon à savoir. Dis, toi qui est bien attaqué niveau oiseau, sur plusieurs RPs tu as lancer une théorie au niveau de la longueur des ailes et, de ce fait, les capacités de vol changeant. Tu pourrais me faire un topo ? Car j'ai du mal à me représenter du moment que je n'ai pas la leçon enfaite… 

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 14:37

        Allez, je te fais un big résumé avec mon livre sous les yeux pour ne pas me planter, comme ça ça sera clair pour tout le monde...

        Les oiseaux volent grâce à un phénomène de "portance" dû à la forme de leurs ailes, qui créée une aspiration et fait monter l'oiseau. Plus la vitesse est grande, meilleure est la portance : la vitesse de l'air dépend de la vitesse de l'oiseau, donc de ses battements d'aile et de la force du vent. C'est pourquoi les oiseaux volent plus facilement quand il y a du vent. Cependant, trop de vent les handicape car cela les oblige à voler à de grandes vitesses difficiles à maitriser, surtout par vent arrière.

        Plus la surface de l'aile est grande, plus il y a de la portance. Les faucons par exemples ont de petites ailes (haut vol), c'est pourquoi ils sont quasiment toujours obligé de battre des ailes pour maintenir une vitesse importante. Les buses, avec leurs grandes ailes (lbas vol) peuvent planer en se servant des courants d'air ascendants.

        Les oiseaux de haut vol : Le faucon dans mon exemple. Ils ont des ailes fines et pointues et utilisent davantage le vol battu que le vol plané. Ils sont plus rapides, plus agiles, mais se fatiguent plus rapidement puisqu'ils planent moins facilement.

        Les oiseaux de bas vol : Le buse ici. Ils ont des ailes longues et larges, et ont donc beaucoup de portance. Pour se déplacer sur de grandes distances, ils utilisent plus le vol plané que le vol battu.

        Il y a aussi des histoires avec le dièdre (=inclination des ailes), mais c'est encore autre chose. En gros, si les ailes sont inclinées vers le bas, l'oiseau peu tourner plus vite mais perd de la portance, et inversement si elles sont inclinées vers le haut.

        C'était clair ? Ici j'ai copié presque mot pour mot les explication d'un livre sur les rapaces, mais je pense que ces explications s'appliquent à toute sorte d'oiseaux et d'animaux volants en général. Et même aux avions tant qu'on y est.

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 14:56
        MERCI
        Voilà, maintenant tu vas faire un article détaillé qui explique quelque chose aussi bien que les documentaires blue planet BBC
      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 15:07

        "Blue planet BBC" ? Connais pas...

        Mais en même temps, ça ne serait pas très correct de mettre ça en article. Étant donné que ça ne viens pas de moi. Comme je l'ai bien spécifié, c'est pratiquement du recopiage de livre.

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 15:24

        très compréhensible merci ! 

        Donc plus les ailes ont de surface, plus elles ont de portances donc plus l'oiseau pourra planer avec facilité sans se fatiguer. Cela veut-il également dire qu'il perd en agilité ? Les hirondelles par exemple sont bien des oiseaux migrateurs ? (on ne les voit pas en hiver…) Et sont pourtant très agiles quand on les regardes. Mais si elles sont migratrices, cela peu vouloir dire qu'elles sont de bas vol, vue qu'elles parcourent de longue distance, le mieux serait de ne pas se fatiguer. Et pourtant elles te fond des zigzag impressionnant…. ? 

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 15:45

        Oui, c'est vrai... En fait je crois que c'est en rapport avec la formule de la portance que je n'ai pas mit ici en me disant qu'elle n'apportait rien :

        Rz=1/2p x Cz x V^2 x S

        Avec Rz > portance

        p > masse volumique de l'air

        Cz > coefficient de pénétration dans l'air (aérodynamisme)

        V > vitesse de l'air sur l'aile

        S > surface de l'aile

        Les hirondelles ont peut-être ce dièdre négatif (= ailes penchées vers le bas) rapidement évoqué qui leur donnerait cette agilité, tout en ayant une bonne portance avec leurs ailes assez grandes proportionnellement à leur corps (>S). Très "aérodynamiques" aussi (Cz).

          https://tse2.mm.bing.net/th?id=OIP.frBNuWpYVAQIEFYS8gPO-AHaE8&pid=15.1&P=0&w=245&h=164

        Tout ce que j'ai évoqué plus haut peut fonctionne pour des oiseaux à proportions égales, mais ça semble logique que plus les ailes sont grandes, plus le vol est aisé. Exemple : notre grand champion du vol, celui qui ne se pose pratiquement jamais, l'as des acrobaties... j'ai nommé : le martinet !

        Après, ce sont des suppositions. Je ne suis pas professionnelle, je ne voudrais pas trop m'engager.

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 15:51

        Parfait ! parfait ! 

        Merci beaucoup Plume, c'est très clair. Tu ne m'en veux pas si je reporte ce que je viens d'apprendre dans les blogs ? 

        Comment tu sais toutes les variantes dans ta formule ? Recherche internet ou bouquin ou tu peux à peu près le déterminer à vu d'œil ou de photo ? 

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 16:00

        Comme pourrais-je "t'en vouloir" ?! Ce soucis de réalisme ne peut qu'être un plus dans les blogs.

        La formule m'étais donnée dans le livre précédemment cité. Un dossier sur la fauconnerie assez complet. Quand aux variantes, si tu fais référence à ce que j'ai dis sur les hirondelles... oui, c'est d'observation et de déduction. Donc pas fiable du tout. Ce sont vraiment des suppositions.

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 16:05

        Ok d'ac. En tout ca, ça a été ultra intéressant ! 

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 16:11

        Génial : à nous deux, on va devenir des pros des hippogriffes ! XD

        Griffon Mythologie | bonne semaine, merci pour la visite :)

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 16:25

        Oui !!! je m'en rappelle ! bah écoute hein ! Du moment que c'est sur les animaux (en plus magique) je te suis est suis intéressée x3000 ! 

        je comptais faire un nouveau RPG d'ailleurs et ce que tu me dis là va énormément m'aider 

        Attends, encore une seconde : 

         

        krokmou a les ailes inclinées vers le bas ou vers le haut ? 

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 16:38

        Un nouveau RPG ??? money Mais c'est intéressant ce que tu dis là... La suite de ce que tu avais imaginé il y a... bien un an ? Ou totalement autre chose ?

        Houlà ! Heu... Ni l'un ni l'autre à première vue ? Un dièdre peut être à 0°, avec des ailes totalement horizontales... mais j'avoue que pour Krokmou je n'ose pas m'avancer. En tout cas, les animations de ce dragons sont juste géniales et super réalistes.

        (Bonjour Bouldogre ! (ch'ais pas si ça s'écrit comme ça ?) Affiches et images de Dragons 2 – La formation est terminée! : Actu Film Oui oui, toi aussi tes ailes sont très réalistes...)

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 16:56

        heu… Un petit détour et quelques modifs et c'est un peu près ça. Disons que je vais garder la carte. Le reste est un petit peu changé… 

         Mais du coup, krokmou est un dragon de bas vol ? Rapide et qui plane souvent avec ses longues ailes. Mais… On le sait également très agile (rien que dans sa première prestation du 1) du coup ? Tu crois que les réalisateurs on fait attention à l'inclinaison des ailes et que cela voudrait dire que si le diètre = 0°, cela veut dire qu'ils rentent très agile ? 

        Ahah tu me tue là ! énorme, pas faut, mais énorme !! 

      • Dimanche 30 Septembre 2018 à 17:04

        Tu saurais donner une date approximative de la mise en ligne ?

        J'EN SAIS RiEEEEN ! cry Un dièdre de 0° n'influe pas sur la portance, et c'est la proportion longueur/largeur/poids qui compte le plus... Mais dans le cas de Krokmou, je ne sais même pas si les réalisateurs se son posés la question. Leur but n'était peut-être pas d'être à tout prix réaliste, mais d'AVOIR L'AIR réalistes, de faire quelque chose de sympa et crédible (ou pas sur ce dernier point : la preuve avec notre Bouldogre) ?

        Et alleeeez, on téléphone aux studios Dreamworks !

      • Lundi 1er Octobre 2018 à 17:59

        c'est très intéressant et bien expliqué même si c'est recopié sur le livre :-)

      • Lundi 1er Octobre 2018 à 18:03
        En tout cas ce qui est génial, c'est qu'on commence à atteindre mon objectif avec ce blog : autrement dit un contenu plus intéressant dans les commentaires que dans les articles. ^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :